Accueil > Ecrire > Les ateliers d'écriture d'Erynna >

|   Poster sur Internet >>

Développement et organisation

De bonnes idées, des personnages forts et intéressants, une ligne directrice qui tient la route, quelques notes prises sur des feuilles volantes... Vous vous dites qu'à présent il est temps de passer à l'action et de commencer à rédiger votre histoire.

Stop !

Reposez votre stylo, s'il vous plaît. Vous n'êtes pas si pressés que cela, n'est-ce pas ? Vous avez peur de perdre vos idées ? Regardez, vous venez de les noter sur votre cahier. Vous craignez de ne plus avoir envie de l'écrire plus tard si vous ne le faites pas immédiatement ? Dans ce cas... cela veut peut-être dire que l'idée ne vous convient pas vraiment, ou bien qu'elle s'est finalement révélée inexploitable. Toute inspiration soudaine n'aboutit pas forcément à un livre prêt et empaqueté.

Reprenez calmement vos notes et lisez-les avec attention. Vous savez à peu près où votre histoire va vous conduire, ce qui en soit est un grand pas. Vos personnages ont une forme à peu près définie – ou bien, dans le cas d'une fanfiction, vous savez d'ores et déjà lesquels apparaîtront et quelle influence ils auront dans l'intrigue.

N'avez-vous pas cependant le sentiment qu'il manque encore quelque chose ? En effet, vous ne détenez pour l'instant que le "squelette" de l'histoire ; il vous faut encore combler les "creux" et les nourrir des détails qui rendront le tout plus crédible, voire réaliste aux yeux des lecteurs.

Peut-être que certains d'entre vous se disent : "à quoi bon perdre du temps à faire des recherches ? Après tout, ce n'est qu'Internet, je ne tirerai aucun profit de mon histoire mis à part le fait d'être lu".

Justement... Vous voulez être lus ? Alors ne misez jamais sur le moindre effort, mais essayez toujours de donner le meilleur de vous-mêmes. N'hésitez pas à entreprendre quelques recherches sur le sujet que vous voulez traiter, ce sont ces détails qui amélioreront votre histoire et vous permettront de convaincre vos lecteurs de la force de vos propos.

Haut de page

Faire des recherches

"On ne parle bien que de ce qu'on connaît bien". Maîtriser son sujet est extrêmement appréciable pour qui vous lit : rien n'est plus ennuyeux que de lire un auteur qui se demande toutes les deux lignes si ce qu'il raconte est possible, vraisemblable ou correct.

Vos recherches ne devront pas apparaître telles quelles dans le cours du récit, à moins que l'un des personnages ne fasse un exposé didactique sur un sujet, par exemple. Vous écrivez une histoire, pas un cours de littérature ou de mécanique. Les informations que vous avez acquises pourront très bien ne pas transparaître, ou devenir de simples détails semés ici et là pour donner un semblant de vérité.

Concernant les "histoires originales"

A mes yeux, écrire une histoire dite "originale", dans le sens où elle se fonde uniquement sur ce que l'on s'apprête à bâtir, équivaut à faire du trapèze sans filet. L'écriture d'une fanfiction s'appuie sur des bases plus solides et concrètes : un univers déjà créé, un contexte donné, des personnages clairement définis, que ce soit dans leur physique, leur caractère ou leurs relations. Ainsi, les éventuelles recherches seront d'autant plus importantes dans le cas d'une histoire originale, qui semble sortir de nulle part.

Tout peut devenir prétexte à de la recherche, du sujet principal de l'histoire au plus petit détail qui prendra à peine deux lignes. Progrès scientifique, contextes historique, politique ou économique, arts, sports, médecine, surnaturel... Tout y passe. J'avoue que j'ai tendance à beaucoup m'attarder sur cette étape lorsque je travaille sur une histoire, mais quand on a suivi des études de documentation, on ne se refait pas.

Où trouver les informations dont vous avez besoin ? Deux manières s'imposeront à vous :

Pour simplifier les choses, vous avez le choix entre deux catégories de sites : les répertoires et moteurs de recherche d'une part ; les sites et moteurs spécialisés d'autre part.

Les répertoires se distinguent des moteurs par le fait qu'ils "classent" l'information qu'ils recueillent. Prenez par exemple Yahoo.fr : il vous offre sur la page principale ce qu'il appelle un "guide des sites Internet – classement thématique des sites" ; l'avantage est que l'information est déjà triée et cataloguée selon un système de classement, donc facile à repérer, l'inconvénient étant qu'il ne considère qu'un nombre limité de pages web – c'est-à-dire uniquement les sites qu'il a répertoriés dans sa base de données.

Le moteur de recherche, lui, recherche l'information dans l'ensemble du web, parcourant des millions de pages à la recherche des mots que vous avez entrés dans le cadre approprié (exemple : Altavista). Un avantage : l'exhaustivité ; un défaut : une pertinence moindre. En effet, le moteur va prendre en compte TOUTES les pages contenant les mots recherchés, qu'elles aient ou non un rapport avec le sujet. Il vous faudra alors affiner votre recherche au maximum afin de cibler les réponses que vous souhaitez obtenir.

Les sites spécialisés sont tout simplement les adresses que vous aurez trouvées à travers les répertoires et les moteurs. Il existe également des répertoires spécialisés dans un domaine particulier, très utiles si l'on cherche une information la plus exhaustive possible. Un exemple : http://anipike.com/ , centré sur le monde de l'animation et des manga.

Vous trouverez une liste de moteurs, répertoires et annuaires de sites web sur les pages suivantes. N'hésitez pas à jeter un coup d'œil aux moteurs anglophones, les réponses seront beaucoup plus nombreuses :

Tout le monde connaît Google en tant que moteur de recherche, mais il existe également un répertoire thématique, à l'image de Yahoo : http://www.google.fr/dirhp

Haut de page

Concernant les fanfictions

Tentons tout d'abord de définir le terme de "fanfiction" : c'est un texte, en prose ou en vers, écrit par des fans et s'inspirant d'une œuvre antérieure originale, qu'elle soit livre, film, série télévisée, voire jeu vidéo. Il est avant tout adressé à d'autres fans, conçu pour le plaisir des lecteurs et de son auteur ; ce dernier ne tire donc de son travail aucun profit matériel. Même si l'on peut trouver des fanfictions sous forme imprimée (exemple : fanzines), leur support principal reste l'Internet, pour des raisons évidentes de facilités de publication et de diffusion.

Le point de départ d'une fanfiction demeure l'œuvre originale. Elle est la source d'inspiration première ; sans elle, la fanfiction n'existe pas. La moindre des choses serait donc de connaître l'œuvre à laquelle on veut "emprunter" l'univers et / ou les personnages. En bref, il faut s'abreuver à la source.

Vous avez envie d'écrire sur Harry Potter ? Lisez les livres, visionnez les films. Une idée concernant les personnages de Gundam Wing vous fait de l'œil : regardez la série, les OAV, compulsez les manga, voire les artbooks. Final Fantasy vous tente : lancez-vous dans le jeu vidéo (ou regardez quelqu'un jouer si comme moi vous n'avez jamais réussi à dépasser le premier niveau !)

L'étude de l'univers mis en place par les auteurs vous permettra de mieux situer votre histoire dans son contexte géographique, historique, politique, etc. et à capter l'atmosphère propre à l'œuvre. Une analyse approfondie des personnages vous aidera à comprendre comment ils pensent, parlent, agissent, ce qu'ils aiment, ce qu'ils détestent... et vous donnera la possibilité de mieux appréhender leurs réactions dans le cadre de votre propre intrigue.

Dans le cas où vous n'auriez pas accès aux oeuvres : il est toujours possible de trouver des renseignements sur les sites officiels et les sites généraux dédiés à l'œuvre initiale. Méfiez-vous cependant, et ne prenez jamais pour argent comptant les informations que vous aurez obtenues par cette voie. En effet, vous allez vous retrouver confrontés à des données dites "de seconde main", c'est-à-dire produites par des personnes autres que les créateurs originels. Ne perdez jamais de vue que ces informations sont sujettes à l'opinion de ces intermédiaires. Je vous conseille fortement de ne pas vous arrêter au premier site mais de comparer vos sources et vos informations, car celles-ci pourront radicalement différer d'une personne à l'autre. A vous de faire preuve de perspicacité !

Attention : en aucun cas vous ne devrez vous baser sur des fanfictions pour apprendre quoi que ce soit sur l'œuvre originale !!!

Il s'agit là d'une règle d'or. Si vous ne deviez retenir qu'une chose de cette partie, retenez au moins ceci : ce n'est pas parce que vous avez aimé une fic ou qu'elle a réveillé votre veine créative qu'elle est forcément le reflet fidèle de l'œuvre dont elle s'inspire. Bien au contraire, devrais-je ajouter. La fanfiction est une représentation de l'œuvre originale à travers les yeux d'un fan ; c'est une interprétation personnelle et subjective à laquelle il se livre. Sa façon de voir les personnages et de retranscrire l'atmosphère de l'œuvre initiale n'est certainement pas la vôtre.

Par ailleurs, se fonder sur d'autres fanfictions dans le but de composer la sienne peut conduire à toutes sortes de dérives regrettables dont nul n'est à l'abri, même les meilleurs d'entre nous – je pense au plagiat, bien sûr, mais également au problème de l'OOC qui tous deux gangrèneront le fandom si l'on ne fait pas preuve d'un minimum de vigilance.

Haut de page

Approfondir les personnages

Accordez un soin tout particulier à vos personnages. Leur importance n'est plus à prouver : ils sont ceux par lesquels arrive l'histoire. Ce sont eux qui vont provoquer et subir l'action, et de là faire naître l'émotion chez vos lecteurs.

Les visualiser parfaitement dans votre esprit vous aidera à les rendre plus "réels" et "réalistes". Que ce soit leur physique ou leur personnalité, il vous revient de les connaître comme votre poche afin de les utiliser au mieux. Que diriez-vous d'un personnage qui change du tout au tout en cours d'histoire et sans aucune explication ?

De même, la diversité de vos personnages fera la richesse de votre histoire : évitez les caricatures ou les êtres trop lisses, trop parfaits. Ce sont leurs défauts, leur complexité, leurs lacunes qui les rendent plus humains.

La création d'un personnage original comporte quelques points indispensables que j'ai tenté de réunir sous la forme d'un tableau. Tout comme le reste, il est loin d'être exhaustif ; libre à vous de le compléter et de l'enrichir selon l'histoire que vous racontez.

Nom Nom, prénom, éventuellement leur signification si cela influe sur l'histoire
Sexe Homme, femme, ou autre
Date de naissance Age
Physique Sa stature, sa taille, son poids, la couleur de sa peau, de ses yeux et de ses cheveux
Signes particuliers Possède-t-il une caractéristique physique particulière ? Tatouage, cicatrice, piercing, handicap physique, voire un objet tel que des lunettes
Activité Son métier, son occupation favorite ou habituelle
Famille Est-il seul ? marié ? des frères et sœurs ? etc.
Relations Les rapports qu'il entretient avec les autres personnages
Goûts Ce qu'il aime, ce qu'il déteste, ses hobbies, voire ses manies
Histoire Tous les événements qui l'ont affecté avant le début de votre histoire
Caractère Sa personnalité, ses qualités, ses défauts, etc.

(Source : Les archives de Mimi yuy)

Haut de page
|   Poster sur Internet >>

A lire également...

Date de modification de la page : 25/04/2012

Vous pouvez utiliser ce site pour votre usage personnel autant que vous le désirez, mais je vous remercie de ne pas le publier en tout ou partie sous votre nom. Si vous citez des extraits, veillez à bien reprendre les références qui s'y rattachent.