Accueil > Ecrire > Fiches techniques pour les auteurs >

|   Poster sur Internet >>

Créer un personnage

Par Mely-chan 86

L’origine

Eh oui, commençons simple. D’où vient donc votre petit protégé ?? Vous le placez dans le monde d’Harry Potter donc on peut penser qu’il aura 70% de chances d’être British. Quoique, il y a des exceptions : Viktor Krum est Bulgare, Fleur Delacour est Française, Cho Chang est d’origine Chinoise...

Exemple stupide : Harry Potter est Anglais. S’il était...

Etc. Comme quoi, c’est très facile et rigolo d’adapter les noms selon les pays !

Que votre personnage soit Anglais mais d’origine étrangère (comme Cho ou les soeurs Patil) ou complètement d’ailleurs (comme Krum ou Fleurk... euh Fleur) cela peut également influencer une partie de son caractère s’il a été élevé dans une culture différente... Mais ne sombrez pas dans le cliché du genre : Elle est Japonaise alors elle dessine super bien, il est Américain alors il est obèse, elle est Espagnole alors elle danse comme une déesse, etc. (Harry et ses amis ne passent pas leur vie à boire du thé en mangeant des sandwichs au concombre non plus o_O) S’il est totalement étranger, n’oubliez pas de lui donner un accent comme Krum qui roule les R et Fleur qui met des « euu » partout et n’arrive pas à prononcer les H aspirés.

Si vous décidez de recréer une promotion de Poudlard toute entière (pour écrire une histoire au temps des Maraudeurs par exemple) pensez aux minorités ethniques : il n’y a pas que des Anglais en Angleterre.

Si votre personnage a un lien de parenté quelconque avec un personnage déjà connu dans la série, c’est plus simple. D’abord, 1/2 fois, il a déjà un nom de famille et vous pouvez piocher certaines caractéristiques physiques et morales chez le personnage déjà existant dans HP pour compléter ou enrichir le votre.

Et puisqu’il vient de naître, créons-lui aussi une date de naissance tant qu’à faire ! Ça vous donnera l’occasion d’explorer les richesses de son signe astrologique pour approfondir sa personnalité (j’y reviendrai plus bas) et si vous placez son anniversaire durant l’année scolaire, cela peut être l’occasion d’une super boom à Poudlard huhu ! ^^ Et aussi d’échange de bôôôô cadôôôô ! o_O

Haut de page

Le nom et le prénom

Une fois son origine déterminée, on peut choisir le prénom adéquat.

Dans tous ces cas, si vous avez besoin d’idées prénoms, je vous recommande vivement ce site : www.behindthename.com. Il contient non seulement un énorme nombre de prénoms avec une vague signification pour chacun mais contient en plus des prénoms de TOUTES origines. Alors quelque soit celle de votre personnage, vous allez êtres servi !

Sinon, par rapport aux thèmes de prénoms précédemment cités, vous pouvez tout simplement taper sur Google prénoms mythologiques, prénoms de plantes etc. ce qui pourra vous renvoyer à des sites de prénoms intéressants. Vous avez donc l’embarras du choix !

Pour le nom de famille, si le personnage est anglais, donnez-lui un nom anglais, tout simplement. Inspirez-vous pour cela de noms de vos stars favorites, du héros de votre roman fétiche, chopez le Télé Star de vos parents et trouvez votre bonheur dans la liste de casting de films américains, ou allez jeter un oeil sur le site que j’ai proposé ci-dessus dans la rubrique des noms de famille

Une autre source sure : le nom des expéditeurs de spam : vous en avez dix par jour et ils changent tout le temps. Que cela vous serve à quelque chose, au moins !

Faites votre choix !

Haut de page

Le physique

Le visage

Maintenant que votre personnage est baptisé, il lui faut un visage.

Vous faites donc ce que bon vous semble ! Mais vous remarquerez que souvent la forme en dit long sur le personnage. Les yeux de Luna par exemple sont grands et ronds, signe qu’elle est curieuse et ouverte, comme son personnage. Rogue a le nez crochu, signe selon certains livres de psycho-visagisme de renfermement, de sournoiserie... Hermione a une grande bouche et elle est très bavarde... Les Malefoy eux, ont si mes souvenirs sont exacts, des lèvres fines... Petite bouche à lèvres fines = la bouche des gens méchants. (Meuuhh ça veut dire que j’suis méchante moi auchi ??) Les cheveux d’Hermione sont toujours mal coiffés : preuve qu’elle est du genre à étudier plutôt qu’à se soucier de son apparence physique. Drago, lui, est toujours gominé et tiré à quatre épingles et c’est quelqu’un comme nous savons, de superficiel. Enfin, c’est pour dire que vous pouvez vous servir de ce genre de symboles pour le physique de votre perso.

Le corps

Ensuite il y a les caractéristique secondaire comme la peau (teint hâlé comme Sirius ou fantomatique comme Narcissa) la taille (du mode hobbit comme Flitwick au gigantisme façon Hagrid) le poids (maigre comme Ron ou rondouillet comme Neville) le physique (laid comme Dudley ou beau comme Luciu... euh non rien... o_O) Et si vous voulez entrer dans les supers détails genre la pilosité (bien que ce ne soit pas essentiel lol) dans le style imberbe comme Drago semble l’être ou à la mode yéti comme Hagrid ou Sirius (enfin là c’est plutôt ma vision des choses lol !) et dans tout ça le mode NORMAL bien sûr. Quoique je trouverai dommage un personnage de taille moyenne, de poids moyen, d’un physique commun, le teint normal, etc.

C’est amusant de lui donner des caractéristiques distinctives. Et n’hésitez surtout pas à faire don à votre personnage de certains signes particuliers : Des tatouages, cicatrices, tâches de son, barbe, dreadlocks, oeil de verre, un troisième téton ;-), etc.

En général, je pense que 90% des personnages créés dans les fics Harry Potter sont des filles (Première raison : le manque de filles attachantes dans la saga (et de filles tout court) et deuxième raison : nous sommes en grand nombre des filles à écrire des fics et du coup, c’est naturel pour nous de créer des... filles ! Gna !) Mais ne faites pas de personnages TROP parfaits physiquement (ou moralement) non seulement, c’est pas réaliste et puis dans les reviews ça risque de crier « BOOOUHHH LA VILAINE MARY-SUUUUE » o_O

La description

Sinon, concernant le physique, parlons des descriptions. Evitez à tout prix le style Elle était grande, avait de grands yeux bleu nuancés de gris, un petit nez en trompette parsemé de tâches de rousseur, un grand sourire joyeux, les cheveux bruns bouclés lui arrivant aux épaules, le teint clair. Ça fait franchement agence de rencontre et le lecteur a ainsi l’impression qu’on le bourre de détails dès le début sur le ou les personnages pour planter le décor et en être débarrassé par la suite. Non, c’est tout l’inverse qu’il faut faire. Là, le pauvre lecteur est noyé de détails physiques et moraux sur les persos et arrivé à la moitié de la fic, il ne se souviendra déjà plus de rien !

Au lieu de dire dès le début Machin avait les cheveux roux, le teint mat et les yeux brun, essayez plutôt de parsemer certains de ces détails tout au long du récit genre à un moment En entendant cela, les yeux brun de Machin s’agrandirent de surprise. ou à un autre moment La chaleur était torride, aussi Bidule attacha rapidement ses épais cheveux roux en queue-de-cheval. Et puis, il est bon de laisser toujours des petits détails au hasard. L’un des plaisirs de la lecture, c’est aussi de pouvoir imaginer à sa guise un peu les personnages sur lesquels on lit. Après tout, dans les livres, JKR n’a jamais dit de quelle couleur étaient les yeux de Ron ^^ Etre super précis n’est donc pas une obligation, tant que l’on a de quoi visualiser à peu près le personnage et savoir ce qui le différencie des autres.

Haut de page

Le caractère

Votre personnage a maintenant une origine, un prénom, un nom, une tête, que reste-t-il ? Son p’tit caractère bien sûr ! C’est d’ailleurs le plus important ! Vous pouvez bien sûr tout imaginer ! Vous pouvez créer un personnage intello et studieux comme Hermione, snob et méchant comme Drago, timide et maladroit comme Neville, excentrique et rêveur comme Luna...

Le personnage doit être nuancé

Mais ne faites pas l’erreur de limiter votre personnage à un seul trait de caractère superficiel, genre : mon personnage est joyeux alors il ne sortira que des blagues et remontera tout le temps le moral à tout le monde. Non. Il faut lui donner plusieurs aspects différents, de la profondeur... Si votre personnage est toujours joyeux, c’est pas pour ça qu'il n'a jamais de baisse de régime et qu'il ne se réveille pas de temps en temps du mauvais pied.

De même, un méchant n'est jamais méchant à 100%. Il peut être loyal envers ses alliés ou sa famille, aimer les chiens, avoir été lui-même maltraité. Sans faire dans le pathos du pauvre orphelin battu devenu à son tour tyran, on peut, comme l'a fait JKR avec Tom, évoquer combien la vie n'a pas toujours été rose pour lui et sous entredre que Dumbledore ne s'y est peut-être pas bien prit avec lui. Il ne s'agit pas d'excuser sa méchanceté et sa cruauté, mais de les expliquer.

C'est la même choses pour les gentils. Personne n'est infaillible (à commencer par Dumbledore et Hermione) et même les plus brillant et les plus populaires ont des instants de doute, de découragement. Ils se fachent avec leurs meilleurs amis pour des raisons stupides (Ron et Harry), peuvent se montrer égoïstes et maladroits.

Le rendre attachant

Là aussi pour le caractère, n’hésitez pas à créer des signes particulier pour le caractère de votre personnage : Très maladroit, dragueuse, adepte des vannes foireuses à la Chandler Bing, fashion victim, sans aucun sens de l’orientation, souffrant de tocs comme Monk, une voix suraiguë, un génie mais malgré ça un côté gamin fan de bonbons (Dumby ? On t’a reconnu !), etc. Car les signes particuliers et originaux vont rendre votre personnage attachant.

Et si vous aimez le détail, n’hésitez pas à agrandir sa fiche avec ce qu’il aime, ce qu’il déteste, ses blablablas préférés, ses petites manies, ses passions, ses rêves, etc. Surtout si votre personnage est LE héros de votre fic et pas simplement un personnage secondaire.

Son caractère doit être cohérent

En tout cas, quand on a son caractère pour son perso, il faut s’y tenir jusqu’au bout. Si dans votre fanfic, vous décrivez votre personnage comme étant quelqu’un de volontaire, avec une personnalité affirmée, beaucoup de caractère et qui n’hésite pas à dire franchement ce qu’il pense, et qu’ensuite, votre personnage se recroqueville de terreur en chouinant devant une insulte que lui a lancée Drago Malefoy, c’est qu’il y a quelque chose qui cloche, non ? Ça ne tient pas debout et il faut respecter jusqu’au bout la personnalité que l’on a choisie pour son perso.

Sources d'inspiration

Le mieux, pour créer le caractère d’un personnage, c’est de vous inspirer de personnes de votre entourage que vous connaissez un minimum en profondeur. Une astuce : Prenez une feuille et un stylo, fermez les yeux et visualiser une personne que vous avez connue pendant plusieurs secondes en imaginant ses réactions dans diverses situations. Ensuite, notez immédiatement toutes les caractéristiques qui vous viennent à l’esprit concernant cette personne. Vous pouvez recommencer plusieurs fois jusqu’à ce que vous trouviez la personnalité qui vous satisfasse le plus. Votre personnage est né.

Le fait de vous inspirer de personnes de votre entourage est donc une très bonne idée (car non seulement vous connaissez son comportement dans diverses situations et en plus cela lui donne un côté authentique) JKR l’a d’ailleurs fait pour Ron, Hermione, les jumeaux, Rogue et surtout Lockhart. Mais en revanche, ce n’est pas toujours bon de vous mettre en scène dans l'histoire, donc de vous inspirer de vous-même. Vous risquez de ne pas être suffisamment objectif pour voir les défauts du personnage et c’est pourtant essentiel qu’il en ait. Les faiblesses et les défauts rendent le personnage humain, proche des lecteurs et c’est cela qui touche. S’il est trop parfait, il en deviendra vite haïssable. Mais évidemment, il est normal de mettre un peu de vous dans votre personnage. Cela dit, si vous créez plusieurs personnages, faites attention à ne pas mettre trop de vous-même dans un seul car sinon les autres risquent de paraître fades à côté.

Sinon, vous savez ce qui est génial pour créer le caractère d’un personnage ? Les bouquins d’astrologie ! En plus, comme c’est un thème récurant dans HP, autant s’en servir ! Une amie m’a prêté récemment un gros livre d’astrologie super détaillé (non pas que j’y crois vraiment, mais j’avais envie d’y jeter un oeil par curiosité) et là, je me suis rendue compte que c’est une formidable boite à idées pour la création du caractère d’un personnage ! C’est détaillé par caractéristiques générales, qualités, défauts, affinités avec d’autres signes, etc. C’est donc une formidable source d’inspiration pour la personnalité de votre personnage. Vous n’êtes pas obligé de prendre l’entière personnalité d’un signe au choix mais de vous inspirer de certains traits ou même faire un mix de 2 signes (pas trop différents entre eux non plus à moins de vouloir un personnage schizo o_O) Vous pouvez facilement trouver des descriptions de signes astrologiques détaillées sur Google. D’ailleurs, en lisant, je me suis rendue compte que Harry est le Lion par excellence (tiens Gryffondor par hasard ?) et Hermione est la parfaite Vierge (le signe astro hein, je vous vois venir petits obsédés ^^) comme quoi JKR s’est peut-être inspirée de l’astrologie elle-même pour créer ses personnages !

Haut de page

Le passé

Nous terminerons donc ainsi ! Evidemment, à moins d’en faire un nouveau-né ou un amnésique (facile ça o_O) votre personnage doit avoir son passé, son histoire.. les évènements qui l’ont bâti ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui.

La famille

Quelque chose de primordial dans la personnalité du personnage : son éducation. Harry a été privé de ses parents tout bébé et a été élevé à la Cendrillon par des gens détestables. Il en est ressorti un personnage blessé qui rêve de stabilité familiale et d’amour (voyez son attachement à Sirius et la manière dont il envie les Weasley). Ron, lui, a été élevé dans une famille soudée et aimante et est donc à ce niveau-là « normal », traditionnel et ne se rend pas toujours compte de sa chance alors qu’Harry donnerait n’importe quoi pour être à sa place (Miroir du Risèd) mais Ron est également le plus jeune des fils d’une grande famille assez pauvre et a donc toujours vécu dans l’ombre de ses frères. Cela l’a rendu jaloux et ambitieux (Miroir du Risèd et quand il boude Harry dans le T4)

Drago, lui, a grandi dans une famille riche et puissante où il n’a jamais manqué de rien et apparemment, ses parents ont toujours été présents pour lui (Lucius qui l’accompagne toujours partout avant la rentrée et Narcissa qui s’inquiète tellement pour lui dans le T6) Cela a fait de lui le petit garçon snob, arrogant, méprisant des gens pauvres comme les Weasley et pourri gâté que nous connaissons. Tom Jedusor, abandonné et orphelin, a passé son enfance dans un orphelinat moldu qu’il détestait, livré à lui-même et son grand pouvoir depuis tout petit et son manque de mentor pour le maîtriser l’a rendu froid, égoïste et l’a poussé vers le mal...

La famille dans laquelle il a grandi influence donc grandement la psychologie de votre personnage !

Les évènements marquants

Ok, non seulement ses parents et son parrain sont morts, mais il doit en plus subir les moqueries de tous alors qu’il sauve le monde chaque année en juin. Pas étonnant qu’Harry pique des fards et envoie tout le monde chier à partir du tome 5, non ? Il a été calme jusqu’à présent mais y’a un moment où tout doit péter... Plus votre personnage a vécu de choses douloureuses par le passé, plus il en est torturé et psychologiquement intéressant. Harry et Voldemort en sont de parfaits exemples.

Les secrets

Evidemment, si votre personnage a un grand secret, celui-ci ne doit pas être révélé avant la fin ! Cependant, vous devez parsemer votre histoire d’indices subtils permettant de peut-être, permettre aux plus fins détectives parmi les lecteurs de le deviner avant la fin. (C’est pas du jeu sinon, vous êtes un tricheeûûreuh !) Le secret doit jouer sur les réactions du personnage… surtout si c’est un méssaaaannnnt !

Lupin qui devait disparaître une fois pas mois sans donner de raison, Rogue qui lui préparait pour l’occasion une potion et son Epouvantard en forme de « boules argentées » : indices qui montraient qu’il était loup garou ! Vous voyez, ce genre de clés subtiles permettant de découvrir peut-être la vérité.

Conclusion

Voilà mes amis ! Vous avez à présent les clés pour créer un personnage tout bôô ! Huhu ^_^ Pour pouvez donc rassembler ces 5 caractéristiques importantes : Origine, Nom, Physique, Caractère, Passé sur une fiche perso ou même faire un petit tableau récapitulatif.

Bonne création et écriture ^_^

Haut de page
|   Poster sur Internet >>

A lire également...

Date de modification de la page : 25/04/2012

Vous pouvez utiliser ce site pour votre usage personnel autant que vous le désirez, mais je vous remercie de ne pas le publier en tout ou partie sous votre nom. Si vous citez des extraits, veillez à bien reprendre les références qui s'y rattachent.