Accueil > Ecrire > Fiches techniques pour les auteurs >

|   Poster sur Internet >>

Les articles de Mely-chan86

Par Mely-chan 86

Le phénomène d’anglicisation

Introduction

Etant étudiante en anglais et très intéressée par la traduction, j’ai eu envie d’écrire un article sur le phénomène d’anglicisation dans l’écriture. Ce que je vais dire ici n’est en rien des conseils d’écriture. Je parle tout simplement du phénomène d’anglicisation qui envahit de plus en plus notre littérature française ce dont on ne se rend pas toujours compte. Cela vient bien sûr des Etats-Unis et je suis personnellement de ceux qui n’aiment pas l’influence qu’ils ont sur nous.

Je suis déjà assez anti-américaine concernant les moeurs, les séries télé, prénoms, etc. (chacun ses goûts) Et sur leur influence au niveau du langage genre quand un noir devient un « black » ou quand quelque chose de marrant devient « fun »... Bon, ok, je suis en fac d’anglais, mais ce n’est pas pour autant que j’apprécie qu’on en mette partout o_O Le français doit rester du français.

Je tiens à préciser pour ce qui va suivre que je ne force personne à « refranciser » ses fics ou quoi que ce soit ! Chacun fait comme il veut ! C’est juste histoire d’exposer les choses touchées par ce phénomène, en écriture, car on n’en est pas toujours conscient. Après, vous en faites absolument ce que vous voulez ! Si vous écrivez vos fics à l’anglaise ou à l’américaine, continuez si cela vous plaît ainsi et prenez uniquement ce que je vais dire comme de la culture. o_O

Bonne lecture !

Haut de page

Les dialogues

Le dialogue est le premier à souffrir de ce phénomène d’anglicisation dans les textes non officiels, comme les fanfictions. Personnellement, ça ne me dérange pas plus que ça de lire une fic dont le dialogue est à l’anglaise ou à l’américaine, mais il faut savoir que ce n’est pas français. Donc même si évidemment, vous faites ce que vous voulez, il faut savoir que selon les langues, il y a différents types de manière d’écrire les dialogues, ce que l’on ignore parfois. Et moi je fais assez gaffe à ce genre de détails, étant donné que je suis en fac d’anglais et que si j’ai le malheur dans une traduction de l’anglais au français de garder le dialogue à l’anglaise, c’est d’office 4 points en moins avec une méchante remarque o_O Mais comme on reste ici dans le domaine de la fic, ce n’est pas TELLEMENT important. Sachez-le, c’est tout.

Pour ne pas donner en exemple des phrases connes inventées en deux secondes, celles que je vais écrire appartiennent à la fic « Don ou Malédiction ? » de Trunkya, avec l’aimable autorisation de celle-ci.

A la manière anglaise, les dialogues se font sous cette forme :

´Salut, Harry!´ S’exclama Fred en ébouriffant sa tignasse noire.

´Alors comme ça´ Fit George en s’installant de l’autre côté. ´On ne vient même pas nous rendre visite dans notre boutique?´

´Heu... on attendait Ron´ Répondit le jeune homme.

Le dialogue américain est identique, à la différence que au lieu des ´´ qui ouvrent et ferment le dialogue, on a des "" doubles

Alors qu’en français, le même dialogue DOIT se faire ainsi :

« Salut, Harry ! s’exclama Fred en ébouriffant sa tignasse noire.

- Alors comme ça, fit George en s’installant de l’autre côté, on ne vient même pas nous rendre visite dans notre boutique ?

- Heu... on attendait Ron », répondit le jeune homme.

OU ainsi qui est la manière la plus courante et actuelle : (de nos jours de plus en plus de romans suppriment complètement les guillemets ce que personnellement je fais également)

- Salut, Harry ! s’exclama Fred en ébouriffant sa tignasse noire.

- Alors comme ça, fit George en s’installant de l’autre côté, on ne vient même pas nous rendre visite dans notre boutique ?

- Heu... on attendait Ron, répondit le jeune homme.

En effet, le français, contrairement à l’anglais, englobe le dialogue ENTIER dans ses guillemets, même ce qui n’est pas dit : les incises (qui une bonne fois pour toutes ne commencent jamais par une majuscule en français malgré ce qu’en dit le programme Word !)

Le plus souvent, j’ai remarqué que des auteurs de fics font même un mélenge entre les deux langues, ce qui n’est pas correct, du genre :

« Salut, Harry ! » S’exclama Fred en ébouriffant sa tignasse noire.

« Alors comme ça », fit George en s’installant de l’autre côté, « on ne vient même pas nous rendre visite dans notre boutique ? »

« Heu... on attendait Ron », répondit le jeune homme.

Tout cela est donc ce qui est correct théoriquement mais pas obligatoire dans une fic, bien sûr car le choix vous appartient en tant qu’auteur.

Haut de page

Les noms et les lieux

Pour des raisons pratiques (prononciation, humour, jeux de mots concernant un indice pour l’intrigue ou tout simplement la personnalité du personnage...) les traducteurs sont obligés de traduire ou d’inventer des noms propres à la langue dans laquelle il traduit. Ainsi, dans Harry Potter :

Les Malfoy deviennent donc des Malefoy, les Longbottom deviennent des Londubat, Severus Snape devient Severus Rogue, Tom Marvolo Riddle devient Tom Elvis Jedusor, etc...

Et les auteurs français ont la manie de vouloir à tout prix conserver les noms originaux. En revanche, si ce phénomène s’applique aux noms de personnes, c’est rarement le cas pour les noms de lieux par exemple ce qui est normal parce que les noms en VO sont souvent très différents et donc si quelqu’un écrit dans une fic « Il arriva dans Knockturn Alley après avoir quitté le Burrow où il venait de recevoir ses résultats de N.E.W.T.S » ben il va falloir quelques secondes de réflexion à 70% des lecteurs pour qu’ils comprennent qu’il s’agit de l’Allée des Embrumes, de comprendre que le Burrow, c’est le Terrier et que les N.E.W.T.S. sont les ASPIC. Or cette éffort de traduction, déconcentre le lecteur, qui sort ainsi de sa lecture, ce qui n'est sûrement pas le but de l'auteur !

Mais bon... soit on garde tous les noms originaux, ou soit on met tout en français plutôt que de faire un mix des deux, non ? Je pense (et ceci n’engage que moi) que pour la conservation des sens en français, par respect du traducteur ou tout simplement par rapport à ceux qui ne connaissent pas la version originale, qui est préférable à nous en tenir à la version française des noms dans les fics. Personnellement, j’accroche mieux une fic en français quand je vois un Drago Malefoy de Serpentard plutôt qu’un Draco Malfoy de Slytherin tout naturellement parce qu’elle me rappelle mieux l’oeuvre que j’ai connue à l’origine et que j’ai l’habitude de lire, bien que cela ne soit pas directement de JKR. Cela dit, je comprends très bien que beaucoup trouvent plus poétique un Moony à un Lunard par exemple...

Les titres (phénomène contraire)

Ça, c’est quelque chose que l’on rencontre beaucoup dans les fanfictions et qui n’a pas lieu d’être. Et c’est plutôt un phénomène de francisation cette fois lol alors qu’au contraire l’anglais devrait pour une fois être conservé ! Je m’explique immédiatement avec un exemple :

Vous remarquerez que peu importe la langue dans lequel est traduit un livre d’Harry Potter, on désigne toujours Hermione sous le nom de « Miss Granger ». Oui, j’ai bien dit MISS et non pas MADEMOISELLE.

Or, dans les fics, on trouve énormément de Mademoiselle Granger, Monsieur Potter, Madame Weasley, etc... Alors qu’il est impératif de conserver cette fois leur titre d’origine : Miss Granger, Mr Potter (mister) et Mrs Weasley (mistress qui se prononce [missiz]).

Pourquoi ? Tout simplement parce que si par exemple vous désignez Hermione sous le vocable Mademoiselle Granger au lieu de Miss Granger, vous le dénaturalisez en la rendant Française alors qu’elle est Anglaise. On francise ainsi un personnage en lui faisant perdre son origine et cela ne se fait pas en littérature.

Si, comme je l’ai dit plus haut, côté forme et vocabulaire, il faut rester fidèle à la langue dans laquelle on écrit qui est le français, au niveau des personnages, il faut les protéger en les conservant comme tel. Bien sûr, comme je l’ai dit, pour des questions de prononciation ou de jeux de mots (comme souvent dans les romans pour jeunesse pour conserver le sens rigolo si c’est le cas) on est parfois obligés de traduire certains noms, comme Tom Riddle qui devient Jedusor à cause du jeu de mots Je suis Voldemort (T2) ou Wood qui devient Dubois à cause du jeu de mots de McGonagall Puis-je vous emprunter du bois un moment ? quand Harry se demande si elle va lui donner des coups de bâton. (T1) Pour l’humour, quoi ! Mais sinon, il faut absolument éviter de dénaturaliser les personnages par les noms ou leur titre. On suit bien l’histoire de Mr Harry Potter après tout, et non pas celle de M. Henri Potier, tout simplement parce que ce jeune garçon est ANGLAIS !

Note d'Alixe : Attention de ne pas confondre les titres relatifs aux personnes avec les appellation de politesses, qu'il est d'usage de traduire. Ainsi, on désignera la mère de Ron sous le vocable, Mrs Weasley, mais quand Harry lui parle, il dira "Bonjour, Madame Weasley".

Attention, on parlera quand même de Madame Pomfresh (et non pas Mrs). C'est la traduction de Madam, qui est une apellation plus formelle.

Haut de page

Les mots

Chacun sait évidemment qu’il y a de plus en plus de mots anglicisés en français du genre week-end, cow-boy, walkman etc... Bien. C’est ce qu’on appelle en traduction des emprunts. La raison de l’emprunt est souvent liée au fait que le français n’a à l’origine, pas vraiment de mots pour exprimer cela ou que celui-ci est trop long, trop compliqué... Une autre raison est la publicité. Un cheeseburger attirera davantage le consommateur qu’un casse-croûte au fromage tout simplement parce que l’exotisme fait vendre. Ou alors, ce sont de simples phénomènes de mode comme cool. Etc.

Dans le sens où l’anglais, c’est chouette et ça attire, en utiliser de temps en temps, pourquoi pas ! Dans les titres de fanfictions par exemple ou noms des chapitres (à condition qu’ils soient facilement transparents ou traduisibles pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais) ou dans une fanfic quand on met la traduction en dessous pour les non anglicistes. Et ça peut en même temps être un petit clin d’oeil à la saga originale qui est anglaise. Mais je veux parler ici des petits mots ... bien qu’existant en français sous le même son, prennent l’orthographe anglaise sans aucune raison.

« Hé ! » ou « Eh ! » deviennent « Hey ! »

« Hum... » devient « Hmm... » ou « Mmm... »

« Waouh ! » devient « Wow ! »

« Euh... » devient « Err... »

« OK » devient « Okay »

« Hein ? » devient « Huh ? »

Etc.

Il faut savoir que le français reste toujours fidèle à sa propre orthographe concernant les mots dans les publications officielles. Il n’y donc aucune raison d’angliciser inutilement les mots.

Conclusion

Nous écrivons en français alors il est normal de respecter notre langue, non ? (à part les emprunts répertoriés dans le dictionnaire, soit !) Voilà, ce petit article était simplement là pour exposer ce phénomène d’anglicisation en écriture, libre à vous d’approuver ou non ! Après tout, il ne s’agit "que" de fanfics... o_O

Mais je voudrais tout de même vous prévenir d’une chose, du moins aux personnes qui ont, parallèlement à leurs fanfictions, des écrits personnels qu’il aimeraient voir éventuellement publier (connaissant des amis qui en ont malheureusement fait l’expérience et parce que j’ai été juré dans un concours de nouvelles récemment) que les éditeurs sont très chauvins et ont HORREUR de trouver dans des textes français les choses dont j’ai parlé comme les dialogues à l’anglaise et le copiage orthographique de mots anglais non répertoriés officiellement en français. De même, voir une histoire se passer aux Etats-Unis alors qu’elle pourrait sans aucun problème se dérouler en France, l’utilisation abusive de prénoms anglo-saxons, etc. Et que l’agacement de certains éditeurs en voyant ces phénomènes peut être tel à refuser un texte rien que pour cela ! Après, en tant qu’auteurs de fanfics, vous faites ce que vous voulez puisque après tout, vous devez écrire comme cela vous plaît. Mais si cela vous a permis d’apprendre des choses, j’en suis ravie ;-)

Haut de page
|   Poster sur Internet >>

A lire également...

Date de modification de la page : 25/04/2012

Vous pouvez utiliser ce site pour votre usage personnel autant que vous le désirez, mais je vous remercie de ne pas le publier en tout ou partie sous votre nom. Si vous citez des extraits, veillez à bien reprendre les références qui s'y rattachent.